Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga

Le Code Agricole s’entend à mettre en place une agriculture durable sauvegardant l’environnement et adaptant des systèmes culturaux avec le fonctionnement naturel du climat et ses perturbations. L’Etat congolais désire lever les options claires et formuler un projet de développement pour les 30 prochaines années en mettant en place les conditions incitatives de développement, notamment le refinancement de l’économie agricole et des infrastructures, la formation Continue de la jeunesse en techniques agricoles. Ce Code entend mettre à la disposition de l’ensemble des acteurs un cadre cohérent de référence et un outil d’aide à l’action particulièrement par la commission interministérielle composée des Ministres des domaines proches de l’agriculture, à cause de la coexistence future entre différents cadastres notamment foncier, minier, forestier et agricole. Il s’agit de développer l’encadrement du paysan, de rétablir la sécurité physique, l’équité dans l’accès et la répartition des terres, ainsi que de réduire les pressions fiscales et policières qui limitent les Echanges Commerciaux des produits agricoles. Les délais d’acquisition de terrain et de formalités de création d’entreprise en RDC, sont très longs ; il faut donc alléger cette lourdeur administrative qui décourage les investisseurs et prive l’Etat d’une source de recettes en monnaie locale et en devises. Le Code Agricole a pour but de créer un contexte harmonieux et incitatif entre l’entreprise agricole, d’élevage, ou de pêche, les associations paysannes, les ONGD d’encadrement, avec l’Etat et ses services, en vue de tisser des relations profitables et durables entre ces différentes structures et l’administration provinciale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Code agricole : Dr. Faustin Luanga

Un nouveau cadre institutionnel pour relancer le secteur agricole et faire face au défi de la crise alimentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fondement de la loi La République Démocratique du Congo est un vaste pays à vocation agricole, dont les activités ont toujours été une tradition, avec une population de près de 70 % vivant en milieu rural et dépendant de cette activité. C’est ainsi que le paysannat agricole familial assure 90 % de la production nationale. Parallèlement, il y a développement d’une agriculture moderne ayant amené les technologies nouvelles dans des filières de production jadis tournées vers l’exportation, notamment celles du café, de l’huile de palme, de l’hévéa, de la papaïne, du cacao, du quinquina, du thé; et aussi de la production intérieure de la canne à sucre, du maïs. Par ailleurs, avec l’augmentation de la population actuelle, nous constatons à l’accroissement rapide des centres urbains et à l’émergence d’une tendance qui se dessine dans le secteur des bioénergies.

D’où, les besoins en produits agricoles deviennent avant tout nationaux. L’insécurité alimentaire, la sous-alimentation à plus de 70 % de la population, aussi bien que le paludisme et le VIH/SIDA fragilisent cette dernière. Cette situation s’avère préoccupante au regard des « Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) » au premier rang desquels figure la réduction de moitié, à l’horizon 2015, du nombre de sous-alimentés et de celui des plus pauvres en général. Il est incontestable que le développement de l’agriculture sera le moteur de la relance économique de la R.D. Congo et le principal moyen de lutter durablement contre la faim. A cet effet, il importe de créer des conditions minimales et de rétablir un cadre institutionnel pour la protection des agriculteurs, de grandes exploitations et du paysannat familial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga
Code agricole : Dr. Faustin Luanga