Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga

PLAN QUINQUENNAL DE CROISSANCE ET DE L'EMPLOI

                       2011-2015

BANDUNDU, 2ème ÉDITION mars 2013

Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga

press to zoom
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga

press to zoom
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga

press to zoom
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga

press to zoom
1/8

Le processus de développement de la Province du Bandundu entre dans sa phase concrète. Après les temps des annonces et des décisions, voilà que s’ouvre le temps de l’action. Partout dans la Province du Bandundu, va s’enclencher un mouvement pour dynamiser l’activité provinciale et locale. 

Certains de nos concitoyens ont pu croire que l’élaboration du Plan Quinquennal de Croissance et de l’Emploi 2011-2015 constituait une annonce abstraite, qui ne les concernait pas. Eh bien aujourd’hui, nous entrons dans la réalité sociale, économique, environnementale ainsi que de la gouvernance de la Province du Bandundu. 

 

Les actions concrètes, qui soutiendront le Plan Quinquennal, vont procurer du travail aux populations de la Province, à majorité jeunes. Les investissements qui sont prévus dans les cinq ans et plus, vont notamment relancer les chantiers routier et fluvial, construire et/ou rénover des écoles et hôpitaux, accélérer la construction de logements sociaux, renforcer la lutte contre l’habitat indécent, moderniser les infrastructures partout où cela sera possible.

Pour la réalisation de ce Plan, j’invite toutes les Filles et tous les Fils de la Province du Bandundu à se serrer les coudes et à croire en leurs capacités de rebond. C’est une mobilisation provinciale concrète pour faire face à la pauvreté et à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) qui est engagée. 

Je sais parfaitement qu’en dépit de certaines contraintes, la Province du Bandundu regorge d’énormes potentialités et dispose bien des atouts pour améliorer son revenu déficitaire et, par ricochet, sortir de la situation de pauvreté. Ainsi, un appel à l’équité, à l’efficacité et à l’efficience est lancé à tous les acteurs sociaux, économiques et politiques de la Province. 

Le Gouvernement Provincial s’engage ainsi à s’approprier de cette nouvelle approche et à s’investir dans la mise en œuvre des actions formulées par les parties prenantes.

Enfin, c’est ici l’occasion de remercier tous les acteurs au développement de la Province qui, de loin ou de près, ont contribué aux différents travaux dont les résultats sont condensés dans ce document de planification.

 

Le Gouverneur de Province a i

 Me Vicky MBOSO MUTEBA

Une analyse froide et objective des causes de la déliquescence que connaît la province du Bandundu révèle qu’elle est principalement due à l’égoïsme des personnalités qui émergent au sommet de l’Etat et aux antagonismes entre elles. L’on raconte que cette regrettable situation date de l’époque mobutiste où des politiciens du même coin s’entredéchiraient autour du  » Président-Fondateur  » pour s’attirer sa sympathie au détriment de leur concurrent et même de la population. C’est ce qui explique qu’à cette époque-là, deux vertébrés ne devaient jamais être nommés au même moment à de grandes responsabilités surtout s’ils étaient du même district. Si un intéressant projet de développement était initié par tel, tel autre faisait tout pour qu’il échoue sinon il volerait le leadership.

Commentaire et Analyse sur le Plan de Bandundu

Aucune industrie génératrice d’emplois : toutes les huileries de Cooreman, CKE ,PLZ et autres de la belle époque ayant mis la clé sous paillasson depuis belle lurette, et la seule brasserie  » Sobraband  » n’ayant jamais ouvert ses portes. Des routes de desserte agricole en piteux état, conséquence de la disparition du cantonnage manuel. Des bâtiments publics délabrés. Une administration inopérante. Pas d’eau courante ni d’électricité dans des grands centres tels que Masi Manimba, Idiofa, Bulungu, Inongo, Mangai, Dibaya-Lubwé, … . Une multitude d’enseignants effectivement en fonction et recensés par la Fonction publique impayés depuis plusieurs années. Tel est partiellement le tableau sombre que présente la province du Bandundu, une entité disposant pourtant d’énormes potentialités naturelles et d’un potentiel humain hors du commun : population jeune, dynamique et entreprenante, intellectuels et politiques célèbres sans compter des religieux en nombre impressionnant. 

Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga
Plan Bandundu: Dr.faustin Luanga