Gorille | Kivu sud | Dr. Faustin Luanga
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève | Suisse

La Province du Sud-Kivu

Est comptée parmi les trois provinces les plus sinistrées du pays. La sécurité des populations et de leurs biens demeure l’un des défis majeurs pour le Gouvernement provincial en particulier. Au-delà des difficultés auxquelles se trouve confrontée la Province depuis des décennies, les impératifs de la consolidation de la paix chèrement acquise et de l’atténuation de la paupérisation des populations offrent au Sud-Kivu une opportunité de s’engager sur une voie nouvelle de développement durable dans le dessein de redonner de l’espoir à la jeunesse sud-kivutienne en particulier.

Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |

press to zoom
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |

press to zoom
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |

press to zoom
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève |

press to zoom
1/14
Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève | Suisse

Les immenses potentialités économiques et humaines dont dispose la Province du Sud-Kivu

Contrastent avec le degré de pauvreté de sa population. Au nombre de contraintes du développement de la Province, l’on s’accorde sur la primauté de l’instabilité sociale et de la crise sécuritaire subséquentes aux différents troubles et guerres à répétition connus à travers l’ensemble de Territoires. Ces facteurs ont en effet impacté négativement sur le développement socio-économique de la Province au point que sa jeunesse en particulier a perdu tout espoir à un devenir meilleur. Dans ces conditions, le défi majeur pour notre Province, demeure celui de la paix et de la sécurité.

L’élaboration du Plan Quinquennal de croissance et de l’Emploi 2011-2015 constitue ainsi pour la Province une opportunité qui s’offre à ses filles et fils pour matérialiser une vision partagée. 

Celle-ci consiste à faire du Sud-Kivu une province en paix, sécurisée d’une part et d’autre part à générer une société gouvernée par des valeurs de solidarité et d’innovation, offrant aux populations un accès aux services sociaux de base généralisé et équitable et au sein de laquelle la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité, intériorisée par tous, est davantage acharnée.

Dans ce dessein, le leadership politique et la gouvernance économique se doivent en conséquence de promouvoir une économie provinciale diversifiée, assise sur les infrastructures performantes, créatrice d’emplois, conduite par un secteur privé dynamique et occupant une position dans notre Nation la République Démocratique du Congo à la mesure de son potentiel de croissance.

Le présent Plan Quinquennal se révèle être un précieux outil d’une gestion véritablement décentralisée, assurant une plus grande équité dans l’allocation des ressources et facilitant un échange interactif et proactif d’information entre les administrations provinciales locales et les communautés de base. 

Autant son élaboration a observé le principe participatif, autant sa mise en œuvre requiert des synergies de tous les acteurs et partenaires au développement, avec le secteur privé comme le vecteur de croissance et de l’emploi.

Aussi, le système de Suivi-Evaluation dans le cadre de ce Plan Quinquennal qui se veut simple et efficace devra assurer l’alignement entre les différents outils de ce système (tableaux de bord divers ; rapports ; comptes rendus des travaux, etc.) aux fins d’aligner les ressources et les dépenses publiques aux objectifs, stratégies et priorités du Plan Quinquennal de manière à aboutir à une véritable Gestion axée sur les Résultats dans notre Province.

C’est donc avec le vœu ardent d’une paix consolidée et d’une décentralisation effective dans notre Province le Sud-Kivu, que je remercie tous ceux qui ont participé au processus d’élaboration de ce Plan Quinquennal de Croissance et de l’Emploi 2011-2015, l’unique cadre de référence pour l’élaboration des programmes d’investissements et de plans sectoriels de développement. Aussi ma reconnaissance s’adresse-t-elle à tous nos partenaires techniques et financiers qui nous ont accompagnés dans ce processus salutaire et dont les appuis pour la mise en œuvre de ce Plan seront certes déterminants.

 

LE GOUVERNEUR DE PROVINCE

Marcellin CISSAMBO

Opinion sur le Plan quinquennal de Sud-Kivu

Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève | Suisse

La mauvaise gouvernance est à l’origine de la crise actuelle en RDC en général et au Sud-Kivu en particulier. Cette auvaise gouvernance n’a pas permis à la Province d’améliorer les 

conditions de vie des populations et a été identifiée comme l’une des causes de guerres qu’a connues la province.L’importance de la 

bonne gouvernance pour le maintien de la stabilité et le redressement de la provincereste l’un des défis majeurs à relever.

A cet égard, la gouvernance s’appuie sur les domaines jugés fondamentaux pour le rétablissement et la stabilité de la Province 

du Sud-Kivu, tels que la réforme du secteur de la sécurité (au sens large du terme), la  transparence, la gestion des finances 

publiques, la gestion des ressources naturelles, la réforme de l’administration publique, la gouvernance locale, le climat des 

affaires et la réforme des entreprises publiques.

Dr. Faustin Luanga Mukela | Genève | Suisse